Le groupe Raxio continue de renforcer sa présence en investissant dans des centres de données neutres vis-à-vis des opérateurs, en République démocratique du Congo

  • Le groupe Raxio a annoncé son investissement dans la construction et l’exploitation de son troisième centre de données en Afrique, « Raxio Kinshasa », une installation de 1,5 MW avec 400 racks, qui constituera le premier centre de données de niveau III neutre vis-à-vis des opérateurs dans le pays.
  • Avec une mise en service prévue pour juin 2022, Raxio Kinshasa contribuera à la transformation numérique du pays et assurera une liaison en termes de connectivité internationale et locale.
  • Il s’agit de la première installation de Raxio dans le pays et plusieurs autres installations devraient suivre dans les années à venir pour répondre à la demande croissante.

Kinshasa, RDC, 3 mars 2021 : Le groupe Raxio (« Raxio »), développeur et exploitant de centres de données panafricains de premier plan, a annoncé aujourd’hui la création de « Raxio Kinshasa » et son investissement dans cette première installation parmi une série de centres de données de pointe, privés et neutres vis-à-vis des opérateurs, en RDC.

Avec une mise en service prévue pour le deuxième trimestre 2022, Raxio Kinshasa offrira à ses clients un environnement optimisé pour leur équipement informatique, au sein d’une installation de pointe conçue selon les principes métropolitains de périphérie. Cette installation sera entièrement équipée du nec plus ultra du secteur en matière de technologie, de sécurité, de mise en cage, de compatibilité d’alimentation CA/CC et de redondance dans un environnement dont la disponibilité s’élèvera à 99,982 %. Les clients pourront établir des connexions croisées avec des opérateurs locaux et internationaux, ainsi qu’avec d’autres clients grâce à des salles de réunion spécialement conçues à cet effet. En partageant les locaux de Raxio, les clients bénéficieront d’un modèle « »d’ infrastructure partagée » et réduiront de manière significative leurs coûts d’exploitation et en capital, tout en améliorant les performances et la flexibilité des applications.

Cette annonce intervient alors que le gouvernement a présenté ses objectifs visant à transformer numériquement la RDC au moyen d’un « Plan numérique national – Horizon 2025 », soulignant la nécessité de la création et de la modernisation des infrastructures, telles que des centres de données sécurisés, des infrastructures à large bande et un accès aux mesures incitatives relatives aux TIC. La connectivité au sein du pays est aussi appelée à connaître des améliorations progressives dans les années à venir, avec la pose de nouveaux câbles sous-marins le long de la côte, et le développement de réseaux terrestres par fibre, dans les territoires intérieurs. Dans le but de favoriser la transformation numérique du pays, Raxio prévoit de construire des installations supplémentaires en RDC au cours des prochaines années, dont une deuxième à Kinshasa et une autre à Lubumbashi, dans la province du Katanga.

Selon Robert Mullins, président du groupe Raxio : « Le trafic Internet poursuit sa croissance exponentielle en RDC, avec un doublement du trafic quotidien rien que l’année dernière. Nous constatons, sur l’ensemble du spectre des infrastructures numériques, de nouveaux investissements significatifs visant à améliorer la connectivité, le pilier numérique, ainsi que la disponibilité et l’accès aux contenus dans le pays. Nous sommes ravis d’apporter notre contribution et d’annoncer notre décision d’aller de l’avant avec le premier centre de données de niveau III neutre vis-à-vis des opérateurs en RDC. Notre plateforme de centres de données fournira un volet essentiel et manquant de l’infrastructure numérique du pays, nécessaire pour appuyer la croissance numérique de ce pays avec des espaces de colocation abordables et de grande qualité. Nos centres de données faciliteront le trafic Internet entre les fournisseurs de contenu au niveau local et international et rendront l’expérience Internet plus rapide, plus fiable et plus abordable pour tous les utilisateurs du numérique ».

Raxio Kinshasa représente le troisième centre de données du portefeuille du groupe Raxio, qui compte Raxio Ouganda (construit en périphérie de Kampala) et Raxio Éthiopie, dont la construction a démarré un peu plus tôt cette année à Addis-Abeba. Le groupe Raxio poursuit activement ses efforts de développement, y compris l’établissement d’installations supplémentaires sur ses marchés existants et la construction d’installations dans de nouvelles zones géographiques. La société prévoit de réaliser 10 à 12 investissements en matière de centres de données à travers l’Afrique afin de répondre à la demande accrue de stockage local et d’hébergement de données de grande qualité dans cette zone géographique.

 


 

À propos du groupe Raxio

Créé en 2018, le groupe Raxio est une société de portefeuille appartenant à la société de placement américaine Roha Group Inc qui se consacre à l’investissement responsable et à la création de nouvelles entreprises rentables en terrain vierge, en Afrique. Raxio représente la première plateforme africaine de centres de données de niveau III, neutres vis-à-vis des opérateurs et en colocation, et fournit des installations et des services adaptés aux entreprises, conformes aux normes du secteur, constituant la base de l’économie numérique africaine. Après ses deux premières installations en Ouganda et en Éthiopie, Raxio développe des installations supplémentaires afin d’établir un réseau de centres de données interconnectés sur tout le continent africain d’ici 2023. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site www.raxiogroup.com.

Consultez nos experts

Vous souhaitez en savoir davantage sur nos services et sur la manière dont les centres de données Raxio pourraient accompagner votre entreprise ? Nous serions ravis de répondre à vos questions. Remplissez le formulaire et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.